Dermopigmentation correctrice : la solution pour une peau lisse et parfaite !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest

Peu importe son origine, une cicatrice est toujours source de gêne et de complexe pour celles qui en souffrent. Aussi appelé dermographie correctrice, la dermopigmentation correctrice se présente comme étant une option efficace pour venir facilement à bout des cicatrices. Il s’agit plus spécialement d’une technique non invasive qui consiste à injecter des pigments dans le derme. Ces derniers auront pour mission de camoufler les imperfections présentes sur votre visage ou votre corps. Dans cet article, découvrez le nécessaire sur cette opération réalisée à des fins purement esthétique et réparatrice.

Les raisons de recourir à la dermopigmentation correctrice

Comme son nom l’indique, la dermopigmentation correctrice est une technique qui vise à camoufler les imperfections de votre peau. Pour ce faire, une repigmentation de la zone affectée est nécessaire pour imiter la couleur originale de cette dernière. La dermopigmentation correctrice est spécialement très appréciée en vue de redonner sa beauté à votre peau et de l’aider à se reconstruire à la suite d’un cancer.

Outre cette fonction, la dermopigmentation correctrice aide également dans la dissimulation des cicatrices à l’issu d’un accident. En effet, malgré l’apparence trop persistante des cicatrices sur le corps, il est particulièrement possible de les cacher pour les rendre aussi invisibles que possible. Au moyen d’une repigmentation par la dermopigmentation correctrice, vos cicatrices seront de moins en moins apparentes avec des résultats généralement très satisfaisants. Indolore et non invasive, la pigmentation correctrice mérite largement que l’on s’y attarde !

Principe de la dermopigmentation correctrice

Au même titre que le maquillage permanent, la dermopigmentation correctrice est une pratique qui vise à redonner de la beauté à votre peau. Elle est surtout utilisée dans le but de recréer des aréoles mammaires et de dissimuler des cicatrices causées par une chirurgie réparatrice. À noter que le rendu obtenu est particulièrement impeccable en plus d’être très réaliste.

Pour ce faire, la pratique de la dermopigmentation correctrice consiste à introduire des pigments dans la surface superficielle de la peau. Au moyen de cette pigmentation correctrice saine et sans métaux lourds, vous pouvez de ce fait prétendre à des prestations conforment aux normes d’hygiène et de sécurité. D’autant plus que les équipements utilisés durant l’intervention sont de haute qualité et de la dernière génération. Aussi, il est impératif que les pigments soient certifiés et répondent aux normes européennes en vigueur en matière de micro-pigmentation. Grâce à la technique de la pigmentation correctrice simple et accessible, vous vous sentirez alors en confiance pour retrouver une peau parfaite.

Qu’en est-il des zones applicables ?

D’une manière générale, seules les cicatrices achromiques définitives peuvent faire l’objet d’une correction de cicatrice. Autrement dit, les cicatrices rouges ou évolutives ne doivent jamais être soumises à une pigmentation correctrice, sauf dans le cas exceptionnel des cicatrices des aréoles mammaires. À savoir que les cicatrices qui se trouvent sur des zones dont la peau est différente de la peau de voisinage sont les plus faciles à réparer. Les cicatrices qui se situent sur des zones dont la peau est semblable à la peau de voisinage sont quant à elles les plus difficiles à corriger. Dans tous les cas, pensez à toujours miser sur un praticien formé et expérimenté pour assurer la réussite de votre dermopigmentation correctrice.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *