Panne de réveil : et si c’était le moment d’écouter votre corps ?

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on skype
Skype

Une panne de réveil, c’est assez banal. Tout le monde a déjà connu cela. Ce n’est pas pour autant que c’est anodin. Quels sont les signaux à reconnaître ?

Ce matin, vous n’avez pas entendu votre réveil. Vraiment pas du tout ! Et vous vous êtes réveillé en panique, commençant déjà la journée avec une dose de stress assez intense. Si la panne de réveil n’est pas très grave en soi, elle est peut-être révélatrice d’autre chose. Quels signaux devriez-vous écouter ?

Panne de réveil : besoin de repos

C’est assez évident. Votre corps a décidé en toute indépendance de nier le réveil qui sonne. Vous avez besoin de plus de sommeil. Demandez-vous si vous ne vous couchez pas trop tard le soir et essayez de revoir vos habitudes. Si votre organisme est privé trop longtemps de repos, vos défenses immunitaires en seront affectées, de même que vos taux de cortisol et de glucose… favorisant les fringales !

Besoin de prendre du recul

En restant sourd au réveil, votre corps vous envoie peut-être un autre signal : le monde continue de tourner sans vous. Ce n’est sans doute pas la peine de vous mettre tant de pression sur les épaules. Apprenez à relativiser et surtout à déléguer. Profitez des petits plaisirs, prenez le temps de réaliser que la vie n’a pas être tout le temps si sérieuse.

Besoin de revoir son alimentation

Nous l’avons plus haut, le manque de sommeil peut provoquer des envies de junkfood. Mais l’inverse est tout aussi vrai. Si vous mangez des aliments trop riches le soir, trop tard, vous risquez de passer une mauvaise nuit. Plusieurs jours d’un régime trop copieux plus tard, c’est la panne de réveil assurée. Pensez donc à alléger les diners, et pourquoi pas, à effectuer une journée de jeûne ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *