Secours : qui contacter ?

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on skype
Skype

En situation d’urgence, on a tendance à perdre ses moyens et à ne plus forcément savoir comment réagir. Il est pourtant primordial de savoir quel service de secours contacter en cas d’urgence. Voici quelques conseils pour vous aider à bien cibler votre appel aux secours.

Urgence médicale : appeler les secours

Le premier réflexe à avoir si la situation n’est pas réellement urgente est de contacter votre médecin traitant. Ce professionnel de santé peut être contacté en cas de pathologie aiguë ou de symptômes répétés comme des tremblements ou des douleurs localisées. Votre médecin traitant doit être désigné et déclaré aux organismes de santé comme la sécurité sociale et la mutuelle.

Si votre situation est plus urgente, vous pouvez tout à fait contacter les secours, comme une ambulance, par exemple. Toutefois, il y a quelques numéros à respecter selon les procédures et les situations. Par exemple, en cas d’urgence médicale comme un accident, un traumatisme ou encore un malaise, vous pouvez contacter le SAMU en composant le 15, les pompiers en faisant le 18 ou encore les urgences européennes en faisant le 112.

Les centres spécialisés

Si vous le pouvez, il est également possible de se rendre aux urgences de l’hôpital le plus proche. Toutefois, il faut savoir qu’il existe des centres spécialisés pour gérer certaines situations de crise. Par exemple, pour une intoxication, vous pouvez contacter un centre antipoison, ou même vous y rendre directement. Ces centres sont destinés à renseigner les particuliers, mais aussi les professionnels de santé sur les substances qui peuvent être nocives en cas d’ingestion. Les personnes travaillent dans ce type d’établissement ont deux rôles : informer et orienter les patients qui se présentent à eux, également en cas d’allergie.

Enfin, pour des patients ayant des demandes spécifiques comme à propos de la vaccination, par exemple, il faudra les orienter vers des centres de vaccination. Ces lieux dédiés pourront les renseigner sur les risques sanitaires encourus en cas de non vaccination.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *