Tout savoir sur l’allergie aux oeufs

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest

Il existe beaucoup d’aliments qui peuvent rendre allergiques les individus qui en consomment. L’oeuf fait partie de ces aliments. L’allergie aux oeufs concerne environ 1.7% de la population, et 9.4% chez les enfants. Il est donc important de prendre en compte cette allergie ainsi que tout ce qu’elle implique. Voici tout ce que vous devez savoir sur l’allergie aux oeufs.

Connaître les allergènes

C’est l’ingestion de l’oeuf qui produit une allergie. Cela est bien différent d’une intolérance alimentaire ou de l’ingestion d’un aliment pas frais. Afin d’éviter ce type de désagrément, il est conseillé de se procurer des oeufs chez un producteur de qualité. Il faut savoir que la coquille n’est en principe pas allergisante. Toutefois, des réactions peuvent être constatées sur des individus allergiques lorsque le blanc entre en contact avec la peau en cassant des oeufs.

Les allergènes de l’oeuf sont principalement des protéines contenus dans le blanc de l’oeuf. Dans le jaune d’oeuf, on retrouve principalement des lipides, et surtout une protéine nomée alpha-livétine, qui est responsable du syndrome oeuf oiseau. Il faut savoir que, dans certains cas, des propriétaires d’oiseaux développement une allergie à l’ingestion d’oeuf après des années de cohabitation. Grande source de vitamines, l’oeuf peut toutefois être remplacé par d’autres ingrédients pour les personnes allergiques.

Les symptômes de l’allergie

Les patients qui sont allergiques à l’oeuf peuvent s’être rendu compte de leur trouble par plusieurs moyens :

  • réactions cutanées
  • réactions respiratoires
  • réactions digestives immédiates ou retardées
  • réactions sytémiques

Si, après avoir dégusté un oeuf, vous ressentez des symptômes comme de l’urticaire, un asthme allergique ou encore des vomissements, il faudra consulter un médecin le plus rapidement possible. Ce conseil est d’autant plus valable si vous ressentez des symptômes plus graves tels qu’une chute de tension brutale ou un sentiment de mort imminente.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *