Tout savoir sur les EHPAD

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest

On connaît souvent les EHPAD de nom sans vraiment savoir à quoi cela correspond. Vous souhaitez en savoir plus sur cet établissement de santé ? Voici quelques informations supplémentaires pour vous aider à mieux comprendre le rôle des EHPAD.

Qu’est ce qu’un EHPAD ?

Un EHPAD, ou Etablissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes, est une maison de retraite conventionnée et médicalisée. Cela signifie que l’établissement a signé une convention tripartite de 5 ans avec le département et l’Etat. Vous pouvez retrouver une maison de retraite sur Metz de ce type pour en savoir plus. La convention qui a été signée a pour objectif d’engager la maison de retraite à respecter une certaine démarche de qualité, qui a été arrêtée par un cahier des charges. La maison de retraite conventionnée doit obligatoirement être médicalisée. Les pensionnaires disposent d’un encadrement médical, mais également d’un suivi régulier personnalisé. Enfin, la démarche exige de nombreuses conditions de sécurité, d’hygiène et de confort.

L’EHPAD se doit de respecter des prestations minimales d’hébergement, concernant certains points essentiels. Par exemple, l’accueil hôtelier doit être respecté, tant du côté des locaux collectifs que de la chambre mise à disposition (individuelle ou double). L’entretien des locaux doit être journalier et bien respecté. De plus, les pensionnaires doivent avoir accès à des prestations de restauration. Il en est de même pour les prestations de blanchissage pour leur linge de toilette et le linge de lit. L’EHPAD doit aussi proposer des animations de la vie sociale à ses résidents.

Le conventionnement de la maison de retraite

Chaque maison de retraite qui a été conventionnée a signé ladite convention. Elle définit les conditions de fonctionnement de l’établissement sur le plan financier, mais également la qualité de la prise en charge des personnes ainsi que des soins qui sont octroyés aux patients. Concernant les tarifs, un prix de journée doit être fixé par le conseil général. Généralement, il dépend de la dépendance de la personne âgée mais également de la grille AGGIR. Les EPHAD qui ne sont pas habilités à l’aide sociale doivent respecter quelques règles tarifaires.

Les maisons de retraite qui ne sont pas conventionnées doivent pratiquer des prix de journée libres. Il faut savoir qu’il est possible de comparer les prestations et les tarifs pratiqués par les EHPAD qu’ils soient publics, privés ou encore privés commerciaux grâce à un site internet mis en place par le gouvernement. On y trouve les tarifs de près de 7 000 établissements.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *