Devenir sage-femme

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest

Le métier de sage-femme est souvent très apprécié par les professionnels de santé attirés par la maternité. Pour exercer ce métier, il faut valider quelques formations, mais aussi connaître le métier sous toutes ses facettes. Voici toutes les informations que vous devez connaître avant de vous lancer dans le métier de sage-femme.

Le rôle de la sage-femme

Le métier de sage-femme est parfois trop méconnu. Si vous souhaitez exercer le métier de sage-femme à Besançon, par exemple, vous allez devoir surveiller la grossesse de vos patientes du début jusqu’à la fin. Cela signifie que vous l’assisterez également pendant le travail et jusqu’à l’accouchement. Vous serez chargé de donner les soins à la mère et à l’enfant après sa naissance. Vous êtes donc la première personne en contact avec le bébé.

Une sage-femme peut se charger de pratiquer des examens cliniques et paracliniques. Elle pourra aussi conseiller d’autres types de médecines comme l’acupuncture. Vous avez également la possibilité d’en prescrire certains. Vous travaillez en collaboration avec le médecin responsable du suivi de la grossesse de la patiente. Dans certains cas, la sage-femme s’occupe de la préparation à l’accouchement, mais également de certaines missions comme le travail de rééducation du périnée, par exemple. La prescription de la contraception peut être fait par une sage-femme. Enfin, la sage-femme est capable de réaliser des vaccins pour la mère, le nouveau-né mais aussi leur entourage pour éviter la propagation de certaines maladies :

  • coqueluche
  • diphtérie
  • hépatite B
  • grippe
  • méningites
  • oreillons
  • poliomyélite
  • papillomavirus humain
  • varicelle
  • rougeole
  • rubéole
  • tétanos

La sage-femme a également la possibilité de pratiquer l’IVG médicamenteuse.

Les compétences nécessaires

Pour devenir sage-femme, il y a plusieurs façon de procéder. Déjà, il faut savoir qu’il faudra obtenir quelques examens. Dans un premier temps, il faudra avoir le baccalauréat. Ensuite, vous devrez faire une première année de médecine, puis passer un concours pour accéder à une école de sages-femmes. Il est aussi possible de continuer à la fac et de passer un diplôme d’état de sage-femme.

Il sera possible de trouver également des spécialisations à ce diplôme, comme la sexologie, la médecine fœtale ou encore l’échographie obstétricale. Quelques compétences sont néanmoins nécessaires pour arriver accéder au métier. Par exemple, il faut avoir un excellent sens au relationnel et une certaine sensibilité. Le côté humain est évidement indispensable. Vous devrez être pédagogue, mais aussi savoir bien gérer les émotions. Vous devez être capable de réagir en cas de difficultés et d’urgence, mais aussi faire preuve de tact et de tolérance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *