Connaissez-vous le développement personnel ?

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest

C’est un concept qui est de plus en plus utilisé pour le bien-être global. Le développement personnel peut être pratiqué par chacun, de différentes manières. Avec l’aide directe ou indirecte d’un professionnel, vous allez apprendre à mieux vous connaître et à mieux appréhender les différentes réactions que vous pourriez avoir face à une situation, par exemple. Voici tout ce que vous devez savoir sur le développement personnel.

Les origines et le principe

Le développement personnel est une psychologie qui est dite, centrée sur la personne. C’est Carl Rogers, psychologue américain, qui l’a inventé en 1940. Il est possible de travailler le développement personnel avec un professionnel lors d’une ou plusieurs séances. Généralement, une séance classique se déroule en deux étapes. Tout d’abord, le praticien va enregistrer certaines séances thérapeutiques sur une bande magnétique. Après plusieurs entretiens, il s’agira de les étudier en prenant du recul par rapport à ces séances.

Grâce à cela, il pourra prendre en note les différentes réactions du patient qui n’ont pas été décelées durant l’entretien de base. Il pourra alors préparer la prochaine séance avec plus de précision et d’adaptabilité par rapport au patient. Pour que les séances soient efficaces, il faut que la relation de confiance et d’aide entre le praticien et son patient soit très positive. Cela implique que le thérapeute soit lui-même libre intérieurement pour accepter le patient tel qu’il est. Pour atteindre l’authenticité, le thérapeute est censé faire un premier travail sur lui-même.

Les particularités

Le développement personnel peut être couplé à certaines méthodes de sophrologie pour augmenter son pouvoir sur le patient. Toutefois, l’approche du thérapeute est très différente de ce que l’on peut voir habituellement. Il n’est plus considéré comme une personne « lointaine » qui possède le savoir et peut le transmettre au patient. Il est considéré en tant que binôme avec son patient, et a plutôt un rôle de révélateur. En effet, c’est grâce à une communication adaptée et à son attitude empathique qu’il pourra aider le patient à faire un travail sur lui-même, et à faire ressortir les différents aspects positifs de sa personnalité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *