Comment cultiver des légumes bio

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on skype
Skype

Tout le monde a envie de manger et cultiver des produits sains et bons pour la santé.Pour y parvenir, il faut prendre quelques précautions pour le bien de sa culture. Vous ne savez pas comment procéder ? Voici quelques astuces pour vous aider à y arriver.

Bien choisir le sol et les légumes

Tout d’abord, pour cultiver des produits bio dans le Tarn ou dans n’importe quel département, il faut bien choisir l’endroit dans lequel vous allez commencer votre culture. Vous pouvez apporter du sable de rivière à une terre argileuse pour la rendre meilleure. Dans le même sens, du compost permettra d’améliorer une terre sableuse ou calcaire. Il faudra ensuite travailler le sol sans le bouleverser, au moyen de techniques de travail adaptées. Ne bêchez jamais sur plus de 25 cm de profondeur. Utilisez des engrais naturels, dits verts comme la moutarde ou la phacélie, que vous pourrez semer sur une parcelle nue ou cultivée. Le compost et le fumier seront également vos meilleurs alliés !

Les légumes que vous allez planter doivent évidemment être adaptés à votre climat, mais aussi à votre sol. C’est surtout le cas des variétés locales, qui demanderont moins d’interventions de votre part. Vous pouvez aussi vous procurer des semences ou des plants bio. Vous pouvez vous les procurer directement chez les producteurs, ou bien dans des commerces de jardinage spécialisés. N’hésitez pas également à regarder sur internet afin de trouver quelques astuces ou même des graines que vous pourrez acheter directement.

Quelques principes à connaître

Pour bien réussir ses plantations bio, il y a quelques principes à connaître et surtout à appliquer. Par exemple, il faut savoir qu’il est toujours préférable de prévenir que de guérir. Essayez donc de cultiver deux années de suite les mêmes légumes grâce au principe appelé la rotation des cultures. Vous éviterez la propagation des maladies mais également l’épuisement des ressources du sol en éléments minéraux. Pas de produits chimiques à utiliser !

Le principe des plantes compagnes est également très intéressant. Il consiste à associer des légumes entre eux afin qu’ils se soutiennent l’un l’autre. C’est notamment le cas des légumes suivants :

  • carotte et poireau
  • aubergine et haricot
  • tomate et ciboulette, etc.

Toutefois, évitez certaines associations qui ne seront pas bénéfiques :

  • tomate et pomme de terre
  • pomme de terre et aubergine
  • carotte et menthe
  • haricot et ail

Pour plus de renseignements, vous pouvez vous rendre dans une jardinerie ou chez un maraîcher qui pourra vous éclairer sur toutes ces techniques particulières.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *